le Breitenstein

Petite promenade de ressentis sympa et de ressourcement pour découvrir une pierre aux vertus multiples ainsi qu’un lieu bénéfique.
A partir de Soultz en prenant la D51 qui va vers Rimbach et juste à la hauteur du croisement de la route qui mène vers Rimbach Zell (en épingle à cheveux) il se trouve du coté de la rivière, un parking et un espace pour tri à déchets. En laissant la voiture sur ce parking et en montant quelques mètre à pieds, on aperçoit un tout petit panneau sur la gauche indiquant “puppelstein” qui indique un chemin perdu dans la végétation intense. C’est un endroit peu fréquenté et l’accès n’est pas aisé.Cependant, une fois un chemin frayé dans cette verdure, nous découvrons le Breitenstein de la forêt de Soultz.
Mentionnée par Charles Knoll dans des notes parues de 1857 à 1868 dans la revue d’Alsace : Cette pierre se nomme également, le Hexenstein “pierre des sorcières” ou Puppelstein “pierre à marmots” ou bien encore Rutchsfelsen “pierre à glissade” .

Ainsi, le Hexenstein était l’endroit où les moines capucins exorcisaient jadis les possédés, les démoniaques.
Le Puppelstein servait aussi aux femmes qui souhaitaient avoir un enfant. Celles-ci devaient aller puiser l’eau en contrebas et aller à cette pierre pour y déverser l’eau et déposer des offrandes. Cette croyance au sujet de la pierre à fécondité était issu de survivances du culte des déesses-mère gallo romaines, symboles de la fécondité.
Le Rutschfelsen : jusqu’en 1885, des jeunes y glissaient d’un seul trait sur la surface avec leurs sabots pour connaître s’ils épouseraient leur bien-aimé(es).

Cet endroit bénéfique est particulièrement fort en vibrations cependant compte tenu de l’intensité, il convient de ne pas s’y attarder trop longtemps.